Imprimer
Catégorie : Monument Jean-Paul II
Affichages : 1574
Communiqué de la Libre Pensée du Morbihan

Après le jugement du TA de Rennes déclarant illégal le « monument » catholique Anselin-Tséretelli de Ploërmel et enjoignant son déplacement hors du domaine public

 
La Libre Pensée, sollicitée par les médias, a répondu à toutes les demandes. Elle continuera à le faire, au besoin en exigeant, dans le cadre du droit de réponse (1), la rectification de relations, parfois inexactes, de ses positions réelles ainsi : 

    Force est de dénoncer le caractère partial - à la limite de la diffamation - des allégations selon lesquelles la Libre Pensée aurait demandé la « destruction de la statue de Jean-Paul II ».

    Car le recours de la Libre Pensée ne portait pas sur la « statue », mais sur le « monument » catholique, c'est-à-dire la présentation de cette statue dans le cadre d'une arche surmontée d'une croix d'une dizaine de mètres de haut. Il y a bien en effet deux choses distinctes : la statue, dont M. Anselin possède d'ailleurs un modèle réduit offert par le sculpteur; et l'arche monumentale qui constitue une atteinte délibérée (1) à la loi de 1905 en son article 28.
    A titre d'exemple, l'édification d'une statue identique du même sculpteur dans le square de Notre-Dame de Paris ne pose pas de problème particulier car elle n'est accompagnée d'aucun signe ostentatoire particulier.

    La Libre Pensée n'a pas l'intention de « négocier » quoi que ce soit avec la municipalité de Ploërmel dont elle attend seulement qu'elle se mette en conformité avec la légalité.

    Mais elle répondra volontiers aux questions qui lui seraient posées par ceux qui cherchent sincèrement, à Ploërmel ou ailleurs, comment faire cesser cette atteinte grossière à la laïcité. Diverses solutions existent. Les services techniques de l'État et des Collectivités locales ont tous les moyens nécessaires. Encore faut-il que les décideurs publics leur donnent l'ordre d'agir. 

    La Libre Pensée, en effet, sera vigilante sur toutes les suites : dans deux mois tombe le délai d'appel. Dans 6 mois se termine de délai fixé par l'injonction de l'arrêt du TA de Rennes. Quelle que soit la réponse donnée par la municipalité actuelle, la Libre Pensée ne lâchera rien. Elle sera attentive également au suivi par le préfet, chargé en tant que représentant du gouvernement de garantir la mise en œuvre de la décision du tribunal administratif. 

    Elle sera également attentive aux positionnements sur le sujet de tous ceux qui font commerce de « laïcité ».

    Pour le moment, la Libre Pensée se félicite tant du jugement du  TA de Rennes que de la mise en chantier du lycée public de Ploërmel : après plusieurs dizaines d'années de combats des sectateurs locaux de la loi Debré pour y faire obstacle ! Encore un effort, et le « monument » quittera «l'espace public » !

C'est dans ce but que la Libre Pensée organisera prochainement une réunion publique à Ploërmel, afin de poursuivre le combat avec les citoyens qui ont à cœur la défense de la laïcité sous toutes ses formes.

La Libre Pensée est en effet une association militante. Elle invite tous les citoyens et toutes les organisations qui ont la laïcité à cœur à participer à la manifestation nationale qu'elle organise le 5 décembre prochain à Paris :

·         Pour la défense de la loi de 1905

·         Pour l'abrogation de la loi Debré de  1959

Vannes le 5 mai 2015

 
 
 


(1)    
Nous avons décidé de porter plainte contre les propos racistes, assortis de menaces physiques, publiés par « Breiz Atao » concernant Pierrik Le Guennec, secrétaire de la Fédération LP 56.

(2)     Depuis la publication du jugement, M. Anselin, multiplie en effet les déclarations sur l'article 28 de la loi de 1905 et les interprétations que selon lui il faudrait donner à ce texte (Les Infos, Le Télégramme, Ouest France, etc...). En 2005-2006, il connaissait donc très bien la loi et la jurisprudence. Chacun appréciera.



Le Tribunal Administratif de Rennes a rendu le jugement disponible sur son site, avec un communiqué du Tribunal.

Voir aussi une analyse juridique sur les difficultés des recours éventuels.



Informations de la Fédération Nationale de la Libre Pensée :

Partager cet article

Submit to DeliciousSubmit to DiggSubmit to FacebookSubmit to StumbleuponSubmit to Technorati