Imprimer
Catégorie : Relations entre Etat et cultes
Affichages : 2141
Crèche de Vendée, monument Jean-Paul II à Ploërmel : défendre la laïcité

Le Groupe de Vanne Clémence Royer de la Libre Pensée, tient à féliciter et encourager la Fédération de la Libre Pensée de Vendée, qui a défendu la laïcité dans un département où les élus se réfèrent plus souvent aux Croisades qu'aux acquis républicains.

Comme l'a dit le Tribunal Administratif de Nantes, les signes religieux n'ont rien à faire dans les bâtiments publics ; c'est la simple application de l'Article 28 de la loi de Séparation des églises et de l'État de 1905.

Nous rappelons les démarches en cours depuis 2006 de la Libre Pensée du Morbihan, au Tribunal Administratif et auprès des municipalités de Ploërmel et des préfets du Morbihan, pour que ce même l'Article 28 de la loi de Séparation des Églises et de l'État de 1905 s'applique à Ploërmel au monument catholique « Jean-Paul II », dressé sur la place baptisée « Saint Jean-Paul II » cette année, monument surmonté d'une immense croix de 8 mètres de haut, et monument ayant déjà provoqué une condamnation judiciaire au titre de cet Article 28 de la loi de 1905 : ce monument, support d'une croix catholique, doit disparaitre de tout emplacement public.

Le Groupe de Vanne Clémence Royer de la Libre Pensée dénonce les responsables catholiques qui cherchent à récupérer la tradition des fêtes du solstice d'hiver, qui sont bien antérieures à l'apparition de leur religion. Ils dénoncent la démarche cléricale qui vise à faire croire que leur religion est une religion d'État, alors qu'elle est largement en perte de vitesse.

Nous devons aussi constater ceux qui installent des crèches dans les mairies sont les mêmes que ceux qui brûlaient des Pères-Noël (cette hérésie païenne !) devant 250 enfants à Dijon en 1951 : voir http://www.histoire.presse.fr/actualite/infos/on-a-brule-le-pere-noel-01-12-2001-4773


A ceux qui nous répondent sur l'islam, montrant ainsi qu'ils défendent en fait l'hégémonie de l'Occident Chrétien contre les « invasions barbares », comme Charles Martel à Poitiers, nous voulons faire remarquer que quand des maires catholiques installent des crèches dans les halls de « leurs Mairies », ils montrent l'exemple et ouvrent la voie aux croisés qui voudraient suggérer que d'éventuels maires qualifiés par eux de « musulmans »... pourraient demain installer des mosquées dans ce que ces croisées voudraient qualifier de « mairies de communautés », devenues terrain d'affrontements religieux.

Seule la Séparation des églises et de l'État peut assurer à la fois le droit d'expression pour tous et la paix civile.

 

Partager cet article

Submit to DeliciousSubmit to DiggSubmit to FacebookSubmit to StumbleuponSubmit to Technorati