Imprimer
Catégorie : Fusillés
Affichages : 2051

Bihouise François Marie :

Né le 10 juillet 1878 à  Coët er sach, Camors.

Profession: scieur de long

Fusillé à 37 ans le 13 Mai 1915 à Maisy, Aisne (02).

 

Rappelé à Lorient, matricule n°2826 incorporé au 88ème RI à Lorient, le 1er août 1914.

Réserviste : à 21 ans service militaire au 117ème RI du 16 octobre 1899 au 20 mars 1902, libéré avec certificat de bonne conduite. Deux périodes de rappel au 62ème RI en août/septembre 1905 et en juillet 1908.

 

88ème RI  formé à Lorient de 4 bataillons (2eme DIC).

1914 : affecté à la défense de Lorient puis  Paris en Septembre. Secteur Nord : Roissy, Gonesse et Chalons sur Marne.

Octobre à  Novembre 1914 dans l'Aisne : Paissy, Vendresse, Verneuil

Décembre : Plateau de Paissy.

1915 : de janvier à avril : plateau de Paissy et Bois de Foulon. Une compagnie du 88ème RI est faite prisonnière, le 25 janvier à la ferme Hautebise.

 

JMO 88e RIT mai 1915 - P 5 : "Le soldat Bihouise de la CHRA employé comme perruquier à Blangy les Fismes où était cantonné le service de ravitaillement du rgt tire un coup de feu avec son fusil sur le S/Lt Grillet qui n’est atteint que légèrement à l’épaule gauche. Incarcéré immédiatement à la prison militaire de la 36e DI (rien au JMO) à Maizy, jugé et fusillé dans la nuit du 12 au 13"

Écroué le 12 mai 1915 à la prison militaire de Maisy sous l'inculpation d'assassinat.

Pour refus d'obéissance à son lieutenant qu'il blesse d'une balle à l'épaule il est déféré devant le conseil de guerre spécial de la 36e D.I. et condamné à mort le 12/05/1915

Fusillé le 13 mai 1915 à Maisy.

A la nécropole nationale de Beaurepaire (5616 soldats), Pontavert (02) : mention de Bihouise mort pour la France le 3 mai 1915.

Mort le 13 mai 1915 sur fiche matricule.

 

Acte de naissance de Camors, 

Fils de Jean Louis et de Jacquette LE FABRICE

Aucune mention du décès à Camors.

Partager cet article

Submit to DeliciousSubmit to DiggSubmit to FacebookSubmit to StumbleuponSubmit to Technorati