Imprimer
Catégorie : Fusillés
Affichages : 2077

Thomazo Jean Mathurin :

 

Né le 26 juin 1892 à Plumergat

 

Profession : journalier

Orphelin de père et mère. Domicilié rue de Nantes à Vannes.

 

Fusillé  à 24 ans le 10 septembre 1916 dans la Somme.

 

Recrutement de Vannes, matricule n° 207.

Au conseil de révision de 1912 : absent.

 

Condamné par le tribunal de Versailles, le 20 avril 1911 à 15 jours de prison avec sursis pour vagabondage

Condamné par le tribunal d'Ancenis,  le 27 octobre 1911 à 4 jours de prison pour "vagabondage"

Condamné par le tribunal de Caen le 17 juillet 1912 à 2 mois de prison pour "mendicité" en réunion"

Condamné par le tribunal de Vannes le 5 mars 1913 à 3 ans de prison pour "vols qualifiés".

 

Incorporé au 4 eme bataillon d'infanterie légère d'Afrique à compter du 7 octobre 1913. Détenu à la maison d'arrêt de Fontevrault. Libérable le 18 décembre 1915 (?).

S'est présenté au bureau de recrutement le 18 décembre 1915 (de son propre chef ?).

A été visité et reconnu apte à servir en Algérie. Dirigé sur les bataillons d'infanterie légère d'Afrique le 20 décembre 1915. Le 5 Janvier 1916, arrivée au bataillon.

Détaché au 1 er bataillon de marche d'Afrique le 15 juin 1916.

 

1er Bataillon d'Afrique : tirailleurs algériens (1er BMILA), régiment semi-disciplinaire à Tataouine et Gabès (Sud tunisien) de 1932 à 1939.

1914 : batailles de Charleroi, de la Marne et des Flandres.

1915 : canal de l'Hyperlée, Avril 1915 : bataille de l'Yser. Secteur de Langemark, attaque par gaz asphyxiants : le 22 avril retraite sur Ypres, le bataillon est presque anéanti : 410 tués ou disparus sur 800 hommes.

1916 : Mai 1916 : Verdun (côte 304), secteur de Mélancourt et Hautcourt.Citation à l'armée de la part du Général Nivelle.

Juin 1916 : tranchées de Lorraine (du 8 juin au 5 septembre). Arrivée du soldat Chomazo Jean Mathurin

Le 6 Septembre 1916 : dans la Somme.

Le 12 septembre 1916: offensive de Rancourt.

 

Mention fiche matricule : tué à l'ennemi le 10 septembre 1916.

Le soldat Chomazo Jean Mathurin  est fusillé le 10 septembre 1916 dans la Somme.

A été au front moins de 6 mois !

 

Aucun acte de naissance ou de décès.

 

Partager cet article

Submit to DeliciousSubmit to DiggSubmit to FacebookSubmit to StumbleuponSubmit to Technorati