Monsieur le maire de Brandérion ne répond pas...

Le 11 février 2022, le Télégramme publiait un article intitulé « Brandérion aménage un lieu d’hébergement pour les pèlerins ». Le texte précisait : « ...l’association bretonne des Amis de Saint-Jacques-de-Compostelle a sollicité la mairie pour la mise en place d’un "accueil pèlerin"... », puis « Pour répondre à cette demande, la commune, avec la paroisse et le Comité de sauvegarde de la chapelle Sainte-Anne, ont convenu d’aménager un hébergement pèlerin dans une des pièces du local paroissial. Les services techniques ont démarré les travaux au mois de janvier... »

La Libre Pensée s'est enquis auprès de Jean-Yves CARRIO, maire de Brandérion, « ...des modalités de réalisation de ce projet, tant en ce qui concerne la place dans ce projet des associations à caractère religieux (paroisse, association bretonne des Amis de Saint-Jacques-de-Compostelle) qu'en ce qui concerne les règles d'accueil des marcheurs fréquentant l'itinéraire. » Et nous précisions : « Nous sommes très attachés, en effet, à ne pas risquer d'erreurs d'interprétation à partir d'un article de presse, nécessairement peu détaillé. » Un courrier qui ne se voulait en aucun cas polémique.

Monsieur le maire ne nous a pas répondu à ce jour. Au mieux, un manque d'intérêt pour des questions, bien légitimes... peut-être l'aveu d'une collaboration, entrée de longue date dans les habitudes. Le respect de la laïcité institutionnelle et de la liberté de conscience des citoyens ne fait pas partie, pour bien des élus de ce département, des exigences de la démocratie la plus élémentaire. Et les services de l'état, chargés du contrôle de légalité, ne semblent guère s'y intéresser.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir