Cette lettre ouverte a pour but de soutenir la LDH attaquée dans Le Télégramme du 19 décembre.
La LDH s'affirme association laïque et le prouve en cette occasion (et pourra donner les suites qu'elle juge nécessaire à cette attaque). 

Crèche catholique du maire Ménard à Béziers - Lettre ouverte à la rédaction du Télégramme

Le Télégramme du lundi 19 décembre publie un article sous le titre : « A Béziers, la justice ordonne le retrait de la crèche de la mairie ». Or, il s'agit d'une attaque en règle contre la Ligue des Droits de l'Homme. L'article est signé. D'autres le sont. Le Télégramme nous avait habitués à distinguer les tribunes d'opinion, mises en évidence et les articles relevant d'une pratique de journalisme d'information ou d'investigation. Le titre peut induire en erreur. Le lecteur du journal peut, à bon droit, penser qu'il s'agit là d'un article relevant de l'activité rédactionnelle du journal.

Le signataire, Christian Makarian, est actuellement éditorialiste international pour Le Point et Radio Notre Dame. C'est son droit. Il est libre de soutenir Robert Ménard, maire de Béziers, élu avec le soutien du Rassemblement National.

Monsieur Makarian s'indigne : « En quoi la Ligue en question est-elle fondée à voir une atteinte aux droits de l'homme dans la mise en place – temporaire – d'une simple crèche ? » Il s'agirait donc d'une « combat purement idéologique ». Et il ajoute « Une stratégie de division qui vise à imposer le multiculturalisme au détriment de l'Histoire et de la civilisation d'un peuple deux fois millénaires. »

Monsieur Makarian a tout à fait le droit de donner crédit au mythe d'un peuple chrétien depuis 2000 ans, peuple qui n'a pas d'histoire, pas d'acquis de la Raison, qui est renvoyé à une « identité » religieuse et à elle seule. C'est son opinion. Il a tout à fait le droit de refuser la loi de 1905. Avec de tels amis, l’Église catholique n'a pas besoin d'ennemis.

Notons qu'il relève que le préfet n'a pas émis d'objection à la présence de la crèche. Pas étonnant. Le préfet était aux côtés de Robert Ménard le 11 août de cette année lors de la messe à la gloire de la vierge Marie.

Monsieur Makarian conclut en demandant : «Qui saura la (La Ligue) remettre à sa juste place ? »

La Ligue des Droits de l'Homme est dans son rôle quand elle défend la loi, celle qui « n'a le droit que de défendre les actions nuisibles à la société. » (Déclaration des droits de l'Homme et du Citoyen du 26 août 1789). La Libre Pensée qui a également obtenu des jugements favorables dans des cas similaires est solidaire de la Ligue des Droits de l'Homme.

Signalons, pour une complète information, qu'un rassemblement est organisé le 21 décembre à Béziers : Pour la laïcité, pour le respect de la loi de 1905, Pour la défense de la liberté de conscience, liberté démocratique essentielle, Contre le communautarisme et le « choc des civilisations ». Il est appelé par la Libre Pensée, la Ligue des Droits de l’Homme, le Mouvement de la Paix, les DDEN Béziers et 34 ; la CIMADE, l'UL CGT du Biterrois, l'UNSA et le SE-UNSA Béziers et 34, l'UL Solidaires biterrois, l'UL FO Béziers, la FSU34, l'UL CGT du Biterrois, l'UNSA et le SE-UNSA Béziers et 34, l'UL Solidaires biterrois, l'UL FO Béziers, la FSU34 ; LFI, Jeunesse populaire Biterrois, PCF, POI, PG 34, NPA, Génération.s, PS, EELV et de nombreux élus.

La Libre Pensée du Morbihan, Vannes le 20 décembre 2022

 


 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir