Le 26 octobre, nous écrivions à différentes organisations et personnes le courrier suivant :

"La Libre Pensée organise régulièrement à l'occasion du 11 novembre des rassemblements dans les départements pour la réhabilitation collective des Fusillés pour l’exemple de la Première Guerre mondiale. L’action pour faire déposer une proposition de loi à l’Assemblée nationale pour leur réhabilitation collective par plusieurs Groupes parlementaires est en bonne voie. Nous souhaitons organiser ce 11 novembre à Vannes un rassemblement, comme cela a déjà été réalisé. Une déclaration a d'ailleurs a été déposée en préfecture à cet effet. Tenir ce rassemblement, en cette période, ne peut que revêtir une importance toute particulière. Tout montre que ce gouvernement s'engage sur une voie qui ne peut que déboucher sur des conflits : extérieurs, tant en ce qui concerne les opérations militaires en cours que pour les risques d'affrontement dans l'espace méditerranéen ; intérieurs, en stigmatisant la population immigrée largement musulmane au nom du combat contre « l'islamisme ». Le projet de loi contre le soi-disant « séparatisme », de plus, menace gravement la liberté de conscience et d’expression, qui est notre bien le plus précieux. Une partie importante des fusillés pour l'exemple ont été assassinés pour avoir, justement, voulu sauvegarder leur liberté de citoyen, nous ne l'oublions pas."

Une déclaration en préfecture avait été envoyée le même jour.

Or, dans une période qui voudrait confiner la population et interdire toute manifestation, la préfecture nous a renvoyé le récépissé de déclaration qui est en pièce jointe à ce message, et nous l'en remercions. D'autres préfets ont interdit les rassemblements de la Libre Pensée le 11 novembre. Comprenne qui pourra.

Nous invitons donc tous ceux qui souhaitent s'associer à cette bataille menée de longue date, qui veulent manifester leur attachement à la démocratie et aux droits qui lui sont attachés, qui refusent l'embrigadement, la militarisation et le matraquage de la jeunesse à venir le 11 novembre à 11 h, rue Jean-Jaurès - Rive gauche du Port ; nous les invitons à s'y exprimer librement, dans le cadre de ce rassemblement et de ses objectifs.

Fraternellement

Le groupe de Vannes de la Libre Pensée

 

 

Partager cet article

Submit to DeliciousSubmit to DiggSubmit to FacebookSubmit to StumbleuponSubmit to Technorati

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir