{mosimage}Le 4ème rassemblement du 11 novembre à Vannes, pour la réhabilitation collective des 600 fusillés pour l'exemple de la guerre 14-18, a eu lieu dimanche 11 novembre, à 11h30, en bas de la rue Jean Jaurès, face capitainerie, à l'appel de Libre Pensée du Morbihan, Ligue des Droits de l'Homme de Vannes, Mouvement de la Paix du Morbihan, Association Républicaine des Anciens Combattants de Bretagne


70 personnes ont assisté mardi 6 novembre à la conférence de Gilles Manceron organisée par la LDH Vannes et la LP 56 à Vannes, au Palais des Arts.

La projection d'extraits du documentaire de FR 3 diffusé le samedi 10 novembre, nous a permis de découvrir la tombe dans laquelle un des 9 fusillés originaires du Morbihan, dont nous demandons la réhabilitation, avait été sommairement enterré. Des éléments de progressions sont apparus dans d'autres enquêtes, pendant cette conférence.

Tant la conférence que les débats qui ont suivi ont conforté notre détermination à poursuive nos enquêtes et notre combat pour aboutir à cette réhabilitation, pour laquelle nous demandons au Conseil Général du Morbihan d'œuvrer comme l'ont déjà fait 14 conseils généraux.



La LP 56, sollicitée par sa Fédération Nationale, a proposé cette motion au rassemblement, présentée dans les 70 rassemblements de ce jour, et envoyée au Président de la République par le site internet de l'Elysée.

Monsieur le Président de la République,

Nous, citoyennes et citoyens, réunis à Vannes,

Elevons la plus vive protestation contre le fait que les 600 Fusillés pour l’exemple de la guerre de 1914-1918 n’ont toujours pas été réhabilités collectivement.

Ces condamnations faites par des conseils de guerre aux ordres de l’Etat-major sont une honte pour l’honneur de la République et une tâche ignoble sur la Justice. Les pelotons d’exécutions ont tué des innocents, des balles françaises ont tué des soldats français.

Vous avez le pouvoir de rendre justice, d’effacer la honte, de rendre à la République et à la Justice sa dignité.

Le Président du Conseil général de la Corrèze, que vous étiez, s’est prononcé, à l’instar de cette collectivité territoriale, pour la réhabilitation collective des Fusillés pour l’exemple.

Vous en avez le pouvoir : Réhabilitez collectivement les Fusillés pour l’exemple !

Pouvez-vous prendre la responsabilité que perdure ce déni de justice, aussi infâme qu’injuste ?

Cette motion est soutenue par L’Association Républicaine des Anciens Combattants de Bretagne, la Libre Pensée du Morbihan, le Mouvement de la Paix du Morbihan

Adoptée par 34 présents (une abstention)

Chacun peut déposer individuellement cette prise de position sur le site internet de l'Elysée : http://www.elysee.fr/ecrire/, en signalant la démarche Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser..

Partager cet article

Submit to DeliciousSubmit to DiggSubmit to FacebookSubmit to StumbleuponSubmit to Technorati

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir