Entrevue entre Jean-Yves Le Drian, Président du Conseil Régional de Bretagne, les représentants des DDEN et de la Libre Pensée, au sujet du financement de la Saint-Yves.

Etaient Présents : Jean-Claude Robert, DDEN d’Ille et Vilaine, mandaté par les quatre fédérations de DDEN de Bretagne, Jean-Sébastien Pierre, Michel Le Normand et Nicole Dorey, Libre Pensée d’Ille et Vilaine, également mandatés par les fédérations de la région Bretagne.

Saint-Yves - mosquée à Vannes



Sur la région Bretagne, La Libre Pensée du Morbihan doit constater une démarche systématique aboutissant à remettre en cause la loi de 1905 de séparation des églises et de l'Etat (loi qui garantit la liberté de conscience pour tous et pour chacun) : terrain pour une mosquée à Vannes, Saint-Yves "laïque" du Conseil Régional, vallée des 1000 saints prise en charge par une municipalité, statue Jean-Paul 2 à Ploërmel.

Nous vous faisons donc parvenir la lettre ouverte à Monsieur Jean-Yves Le Drian, président du Conseil Régional de Bretagne adoptée le mercredi 27 août 2008 par le congrès de notre fédération nationale, en réponse à la demande de nos fédérations de la région Bretagne.

"Opération Saint-Yves" : négation de la laïcité aujourd'hui, négation des droits égaux des citoyens demain ? Où va le Conseil Régional ?

  • Alors que la population se mobilise pour arrêter les conséquences terribles de la crise économique et sociale, quel est l'enjeu d'une négation brutale de la laïcité, de la neutralité laïque de l'Etat, de la loi de 1905 de séparation des l'églises et de l'Etat, au travers de l'opération "Saint-Yves" ?
  • Quelle région Bretagne veut l'Union Européenne ? L'opération Saint-Yves est-elle la mise en oeuvre des articles anti-laïques du Traité de Lisbonne ? Est-ce un modèle pour une législation locale de l'enseignement, de la sécurité sociale et de l'hospitalisation, du code du travail ?...
  • Est-cela, le communautarisme ?
  • Comment s'est mise en place la coalition régionaliste ? Avant, pendant ou après la période de la seconde guerre mondiale ? Quels sont leurs objectifs dans les conditions de la crise économique ?
Lettre à M. Le Drian, président du Conseil régional, et tous les conseillers régionaux

 

La Libre Pensée du Morbihan

A Monsieur Jean-Yves Le Drian
Président du Conseil Régional Bretagne
Vannes, le 4 mai 2009

La Saint-Yves est une fête religieuse, et non laïque


La Libre Pensée du Morbihan s'associe aux démarches de la Libre Pensée des Côtes d'Armor et du Finistère, restées sans réponse de la part du Conseil Régional, de l'ensemble de ses élus, et de son Président.

Monsieur Le Drian, comme président de la Région, vous entendez faire de la Saint-Yves une fête officielle de « la reconnaissance mutuelle des Bretons entre eux. ». Qu'est-ce que cela veut dire ?
Nul n'ignore pourtant que la Saint-Yves est une fête religieuse célébrée notamment à Tréguier par un office dans la cathédrale de la ville. Des avocats en ont même fait leur « saint patron ».

Contre cette réalité, comme Président de région, vous déclarez que « La Saint-Yves est une fête laïque » (Ouest-France du 13 janvier). Vous rajoutez même que la « Région accompagnera » cette célébration, ce qui signifie qu'elle financera tout ou partie de l'opération, ainsi que cela est relayé dans la revue et sur le site Internet du Conseil Régional.

La loi de 1905 garantit la liberté de conscience, et interdit d'utiliser les mandats d'élus pour transformer une fête religieuse en fête d'Etat.

Communiqué de presse

  Vannes, le 4 mai 2009

La Saint-Yves est une fête religieuse et non laïque


 

Jean-Yves Le Drian, président de la Région entend faire de la Saint-Yves une fête officielle de « la reconnaissance mutuelle des Bretons entre eux. »

Nul n’ignore pourtant que Saint-Yves est une fête religieuse célébrée notamment à Tréguier par un office dans la cathédrale de la ville. Des avocats en ont même fait leur « saint patron ».

Nous ne pouvons comprendre que, contre cette réalité, le Président de région déclare que « La Saint-Yves est une fête laïque » (Ouest-France du 13 janvier). Il rajoute même que la « Région accompagnera » cette célébration, ce qui signifie qu’elle financera tout ou partie de l’opération.

La Saint-Yves est une fête religieuse et non laïque.

Par référence à la loi du 9 décembre 1905 garantissant la liberté de conscience de tous les citoyens croyants ou non, et la séparation des Eglises et de l’Etat qui en est le corollaire, nous demandons au président de Région de renoncer à cette opération.