Compte-rendu du Télégramme


Publié le 11 novembre 2016 à 13h08


Vannes. Près de 30 personnes pour la réhabilitation
des fusillés pour l'exemple



Près de 30 personnes se sont réunies ce vendredi 11-Novembre, en bas de la rue Jean-Jaurès, à Vannes, à l'appel de La Libre Pensée et du Mouvement de la Paix, avec le soutien du Parti communiste, du Parti ouvrier indépendant et du Parti de Gauche.


Ils demandent à l’État français la réhabilitation collective de quelque 615 fusillés pour l'exemple lors de la Première guerre mondiale, envoyés au peloton d'exécution pour dissuader les soldats français de déserter les combats. "Président du Conseil général de Corrèze, François Hollande s'était engagé pour leur réhabilitation", a rappelé Pierrick Le Guennec, président du groupe de Vannes de La Libre Pensée.


Une quinzaine d'anciens combattants seraient concernées dans le Morbihan, principalement dans le pays de Lorient, selon le Mouvement de la Paix, qui appelle les familles à se manifester (contacts : courriel Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.). "La condamnation des assassinats des fusillés pour l’exemple de la guerre de 14-18 est aussi pour nous le refus des guerres aujourd’hui, avec leurs conséquences catastrophiques (migrants, réfugiés, etc…)".

Partager cet article

Submit to DeliciousSubmit to DiggSubmit to FacebookSubmit to StumbleuponSubmit to Technorati