• http://www.franceculture.fr/player/reecouter?play=4947292

  • http://france3-regions.francetvinfo.fr/auvergne/2014/11/08/le-village-de-rocles-demande-la-rehabilitation-des-fusilles-pour-l-exemple-588390.html
    Le rassemblement de Rocles à 4 minutes et 56 secondes

  • http://www.youtube.com/watch?v=_6jEVXUcxbw&feature=youtu.be

  • http://www.fnlp.fr/spip.php?article1146

 

Rolland François :

Né le 8 mai 1889 à Saint Symphorien, Inzinzac

Fusillé à 24 ans le 10 septembre 1916 à St Etienne Roilaye, Somme (60).

 

Recruté à Lorient matricule 2738, incorporé au 265 ème RI à Nantes.

 

En 1914 : défense de Paris, puis à  Arras fin août (nombreuses pertes). Du 5 au 13 septembre dans l’Oise.

1915 : Oise : Secteur de Bitry, Saint Crépin aux bois ; attaque du saillant de Quennevièrres et  de la ferme d'Escafaut (en juin) : nombreuses victimes : 600 et dénombrement de 3000 morts allemands.

1916 : Bataille de la Somme : arrivée le 3 juillet, secteur de Harbonnières, Belloy en Santerre, Estrée et Faye (village entièrement détruit après l'attaque) et en septembre attaque de Déniécourt. De février à décembre, 800 hommes hors de combat.

 

Condamné pour refus d'obéissance et outrage à supérieur par le tribunal de la 37 ème DI (source : La justice militaire en 1914 et 1915; le cas de la 6ème armée de Robert Attal et Denis Rolland).

Le soldat Rolland François est fusillé le 10 septembre 1916 à Saint Etienne Roilaye (Somme).

 

Acte de naissance à Inzinzac (aucune mention de son décès).

Lorho Justin Louis :

Né le 12 Juillet 1892 à St Pierre Quiberon.

Fusillé  à 24 ans , le 7 septembre 1916 dans l'Oise à Verderonne.

 

Recruté  à Lorient, matricule n° 2861 incorporé le 29 juillet 1914 au 3 eme RAC (artillerie de campagne) à Coëtquidan.

 

1914 : Défense des places de Toulouse, Paris.

21 août combats à Neufchateau (Belgique) : pertes importantes.

23 août: retraite entre Chier et Meuse.

1er septembre : retraite Croix de Bois

Bataille de la Marne

 

Acquitté précédemment par un conseil de guerre : « vol de chaussures »

Déféré devant le conseil de guerre de la 2 eme DIC le 17.08.1916, condamné à mort  pour abandon de poste et désertion en présence de l'ennemi le 07.09.1916 (baignade collective pendant une accalmie).

Exécuté le 7 septembre 1916 avec :

Chevestrier Louis François Mathurin (originaire de Calorguen 22) et

Suraud Jean Michel

Tombe collective fusillés pour l'exemple  au cimetière communal de Verderonne Oise.

 

Mention sur le monument aux morts de l'Ile aux Moines (56)

Acte de naissance de St Pierre Quiberon

Aucune mention du décès à St Pierre Quiberon

Rio Joseph Marie :

Né à Bothulen, Brech, le 28 mai 1886 ; marié à Carnac

Profession : domestique

Fusillé à 31 ans le 19 mars 1917 dans la Marne.

 

Recruté à Lorient, matricule n° 2769, incorporé au 72 eme RI  (Picardie)

 

72 eme RI basé à Amiens (3 divisions) et à Péronne (1 division)

1914 : le 3 août en Belgique (Vitron). Combats le 23, 24 et 27 août puis retraite vers la Marne du 29 au 4 septembre.

1915 : En Champagne : Verdun (d'avril à juin ), Mesnil les Hutus et les Eparges, Pargny, Maurupt, puis repli à Servon (Argonne).

1916 : Bataille de la Somme : Bouchavernes, la plus meurtrière  (le 1er juillet 1916) 58 000 victimes dont 19 240 morts du côté britannique.

Du 10 juin 1916 au 30 juillet 1916 : Argonne.

Fin mars 1917 le 72 eme RI quitte la France pour maintien de l'ordre en Algérie : Phillippeville, Constantine et le massif du Belzema et la région du Hodna puis retour en France en décembre 1917.

 

Fusillé à 31 ans le 19 mars 1917 dans la Marne.

 

Acte de naissance et acte de mariage à Carnac, le 13 avril 1910. 

Aucune mention du décès sur l'acte de naissance et à l'état civil de Carnac.

Le Parc Joseph Marie :

Né le 14 Janvier 1882 à  Ménémeur, Priziac .

Fusillé  à 33 ans le 21 novembre 1915 à Vienne le Chateau , Meuse (51).

 

 

Recruté à Lorient, matricule n°2829 , incorporé au 328 eme RI

 

328 eme RI, 2eme corps d'armée

1914 : à Abbeville du 20 octobre 1914 à juin 1915

Octobre 1914: secteur des Eparges : pertes de 65 % de ses effectifs.

1915 : engagements du 28 au 30 juin et les 30 et 31 octobre.

Au 1 er novembre rejoint le cantonnement de repos qu'il gardera jusqu'en janvier 1916.

Le 12 novembre 1915, le CDT de la 2eme armée, le général Pétain cite le 328 eme RI :

«  … Sous les ordres de son chef, le lieutenant-colonel Vallier pendant les journées du 20 et 31 octobre 1915... soumis à un bombardement d'une violence inouïe par obus de tous calibres et gaz asphyxiants... qui décima ses effectifs... par des contre-attaques remarquables d'entrain et de vigueur, le 328eme vient d'ajouter une page glorieuse à son historique. »

 

Le soldat Le Parc Joseph Marie est fusillé, « passé par les armes », le 21 novembre 1915 à Vienne le Chateau (51 Meuse)

 

Mention sur le monument aux morts de Priziac et à la nécropole nationale des Islettes, tombe 1954.

Acte de naissance de Priziac, aucune mention sur l'acte de naissance