8ème rassemblement à Vannes, pour la réhabilitation collective des fusillés pour l'exemple de 1914-1918, au bas de la rue Jean-Jaurès, vendredi 11 novembre à 11 h 30

Ce rassemblement est à l’initiative de la Libre Pensée et du Mouvement de la Paix, avec les premiers soutiens de la section de Vannes du PCF, du POI 56, et du Parti de Gauche 56.

Un courrier collectif national des familles de fusillés est en cours de parution, un appel est lancé aux familles du Morbihan qui veulent se manifester (voir le recensement :
http://lp56.fr/infos/index.php/republique/63-fusilles/108-,
contacts :
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.)

La condamnation des assassinats des fusillés pour l’exemple de la guerre de 14-18, c’est aussi pour nous le refus des guerres aujourd’hui, avec leurs conséquences catastrophiques (« migrants » réfugiés, etc…).

 

Ce rassemblement a été précédé par une conférence à Vannes : « Jaurès, le combat contre la guerre en 1914, le combat pour la loi de 1905 », conférence débat introduite par Jean-Pierre Fourré, auteur de « Et si Jaurès était à l'Elysée… » (vice-président de l'Assemblée Nationale en 1985).

Il sera suivi par une projection-débat à la salle du « Grain de sel » de Séné, mercredi 16 novembre. Le documentaire « les fusillés pour l’exemple » d’Alain Moreau et Patrick Cabouat, (où apparait le soldat Lorho, fusillé du Morbihan) sera présenté à 19h30 (documentaire diffusé le 9 novembre 2003 par France 3).

 

Nous adressons ce communiqué à M. François Hollande, Président de la République, et à Monsieur Jean-Yves Le Drian, ministre de la Défense, afin que justice soit rendue aux fusillés pour l’exemple.

A l’initiative du Groupe de Vannes Clémence Royer de la Libre Pensée

 

Jaurès

Le combat contre la guerre en 1914
Le combat pour la loi de 1905

Conférence débat introduite
par Jean-Pierre Fourré

auteur de « Et si Jaurès était à l'Elysée… »

(vice-président de l'Assemblée Nationale en 1985)

 

Jeudi 27 octobre, 19h, Vannes
Maison des Associations

31 rue Guillaume Le Bartz

(Kercado, ancienne école de police)

 

En préparation du 8ème rassemblement pour la réhabilitation
des fusillés pour l’exemple de la guerre de 14-18, à Vannes,
vendredi 11 novembre à 11h30,

en bas de la rue JEAN JAURES


Nous connaissions 9 fusillés pour l'exemple venant du Morbihan.

La parution sur le site du ministère de la défense, consacré aux
fusillés pour l'exemple, a fait passer ce nombre à 15  :

  • 10 dossiers de fusillés pour l'exemple publiés, relevé dans le tableau publié ci-dessous

  • 3 fiches de décès de fusillés pour l'exemple sur la ligne de front, sans dossier

  • 2 soldats notés abattus en s'échappant de cantonnements dans les colonies du Maghreb, Algérie et Maroc
    (mais classés dans les dossiers de fusillés pour l'exemple)

Eléments de dossiers :

Organisé par le groupe de Vannes Clémence Royer de la Libre Pensée, et le Comité de Vannes du Mouvement de la Paix (avec le soutien du Front de Gauche, du Parti de Gauche, et du POI).

Plus de 2000 conseils municipaux, 31 conseils départementaux, 6 conseils régionaux ont déjà délibéré en ce sens. La municipalité d'Hennebont présentera son vœu ce 11 novembre.

Nous connaissions 9 dossiers de fusillés pour l’exemple du Morbihan : les soldats Bihouise, Guegan, Le Bihan, Le Garff, Le Parc, Lorho, Rio, Rolland, Thomazo. Après l’ouverture des archives publiées sur le site internet « Mémoire des hommes », s’y rajoutent les soldats Albaud, Camenen, Jehannet, Kervegant. Ils sont nés ou ont vécu dans le Morbihan, dans 18 localités :  Brech, Camors, Caudan, Gestel, Illifant, Inzinzac, Keryado, Lanester, L'Echantillon, Lorient, Malguénac, Mériadec, Plouay, Plumergat, Priziac, Quiberon, Riantec, Saint-Pierre-Quiberon.

 

Dossiers relevés :

http://lp56.fr/infos/republique/fusilles/fusilles-14-18-11-novembre-11h30-vannes-16h-st-anne.html?Itemid=44

Dossiers publiés sur le site :

http://www.memoiredeshommes.sga.defense.gouv.fr/article.php?larub=211&titre=fusilles-de-la-premiere-guerre-mondiale

 

Contacts : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. / 06 47 49 02 02

 

POUR LA RÉHABILITATION

COLLECTIVE DES

FUSILLÉS POUR L'EXEMPLE

DE LA GUERRE DE 1914-1918

Le Collectif morbihannais constitué des associations

ARAC, Libre Pensée et Mouvement de la Paix

                             vous appelle à participer au rassemblement organisé depuis 2009

à VANNES - Le 11 novembre 2014 à 11 heures 30

en bas de la rue Jean Jaurès, face à la capitainerie du port 

 

puis au rassemblement

à AURAY - Le 11 novembre 2014 à 16 heures 

                              impasse de la Fontaine à Sainte-Anne-d'Auray (Morbihan)

rassemblement qu'il organise pour revendiquer publiquement que la République réhabilite les 650 fusillés pour l'exemple pendant la guerre 1914/1918.

650 soldats, broyés par la barbarie sur un front transformé en un immense charnier, sous les obus et la mitraille, ou refusant de repartir à l'assaut dans des offensives aussi stupides que meurtrières.


POURQUOI EN CETTE ANNÉE DU CENTENAIRE CHOISIR

SAINTE-ANNE-D'AURAY COMME LIEU DE RASSEMBLEMENT?

Parce que dans cette ville, en érigeant , dans les années trente, un mémorial, la hiérarchie catholique soutenue par des chefs militaires comme de Bonnerive, Foch, Franchet d'Esperey, de Langle de Cary, Weygand, a voulu s'approprier la mémoire collective de cette tragédie barbare, en « confiant à Sainte Anne la mémoire des 240 000 morts bretons pour la France", contre la République laïque qui, dès sa constitution de 1793, reconnaissait au citoyen « le droit de résister à l'oppression et à tout acte arbitraire et tyrannique »

C'est pourquoi, par cette commémoration, à Sainte-Anne-d'Auray, le Collectif vous appelle à venir affirmer publiquement :

Non à la culture guerrière du nationalisme revanchard,

Non à la culture sacrificielle du patriotisme expiatoire,

Non à l'Union Sacrée sur la peau des soldats et de la Jeunesse, comme elle fut réalisée en août 1914.

Seule la réhabilitation collective peut réparer le déni de justice majeur dont ont été victimes ces soldats pris dans une guerre qui les a broyés : 13 fusillés pour l'exemple venant du Morbihan.

 

 

> Pour se rendre au Rassemblement qui aura lieu à l'entrée du site Mémorial & Basilique, rue de la Fontaine à Sainte-Anne-d'Auray (Morbihan)

En venant de Vannes ou de Lorient, prendre la sortie "Pluneret/Saint-Anne-d'Auray" de la N 165. En arrivant de Pluneret à Sainte-Anne-d'Auray, la route débouche directement sur le site.