RASSEMBLEMENTS  EN  HOMMAGE  AUX  « FUSILLES POUR L’EXEMPLE » 

 

A LORIENT :  12H, DEVANT LA STATUE DE LA REPUBLIQUE  A LORIENT

(face à l’entrée du Collège Brizeux).

Les participants interprèteront « LA CHANSON DE CRAONNE »

9 roses, chacune portant le nom d'un des fusillés pour l'exemple du Morbihan, seront déposées au Monument aux Morts de Lorient (Place Glotin, à 200m de la statue de la République) à l'issue de notre rassemblement

 

A VANNES : 11H30, EN BAS DE LA RUE JEAN JAURES (face au port).

Les participants auront 9 pancartes avec les noms des fusillés pour l'exemple du Morbihan, et iront les déposer au Monument aux Morts de la Garenne, et sont invités à apporter chacun des fleurs rouges(de préférence) pour les déposer avec les 9 pancartes.


Intervention pour la Libre Pensée au rassemblement de Vannes, pour la réhabilitation collective des fusillés pour l'exemple.

Nous sommes réunis pour la réhabilitation des Fusillés pour l'exemple. Pour la Libre Pensée et bien d’autres, une réhabilitation collective des Fusillés pour l'exemple. Ni grâce, ni pardon, mais simplement la  justice pour ces hommes. Ces 650 fusillés sont les victimes de la folie collective qui s'est emparée de l'Europe. Notre réponse, celle qui doit être celle des hautes autorités, c'est la réhabilitation collective des 600 exécutés à qui la République n’a pas encore rendu justice. La cause de la réhabilitation des Fusillés pour l'exemple est à prendre en bloc, sinon elle n'a pas de sens. C'est un acte de justice d'Etat qui est demandé et non pas la conclusion d’enquêtes individuelles.  

Autour de ce micro, trois libres penseurs, Danielle Roy, Xavier Hyvert, et moi-même, Pierre Roy. Danielle Roy est présidente de l'association laïque active autour des monuments aux morts pacifistes de la Loire (Saint-Martin d'Estreaux, Ambierle) ; Xavier Hyvert est président d'une association du même type dans le Rhône (Dardilly, Villié-Morgon) et je suis membre de la Commission Administrative Nationale, chargé de suivre le travail pacifiste internationaliste de la Libre Pensée. Aujourd'hui nous allons faire le point sur une cause qui mobilise la Libre Pensée depuis très longtemps, cause qui est soutenue par des associations nationales amies comme notamment l'ARAC, l'Union pacifiste, le Mouvement de la Paix. Cette cause est celle de la réhabilitation collective des fusillés pour l‘exemple de 14-18.

Xavier : Pierre, peux-tu pour commencer nous dire où l'on est dans ce dossier ? Ne peut-on pas parler de « dérobade politique » pour ce qui s'est passé jusqu'alors ?

Pierre : Oui, dérobade politique ; elle a une histoire. Passons sur les épisodes précédents - car notre action ne date pas d'hier - pour concentrer le propos sur les 5 dernières années écoulées.

{mosimage}Le 4ème rassemblement du 11 novembre à Vannes, pour la réhabilitation collective des 600 fusillés pour l'exemple de la guerre 14-18, a eu lieu dimanche 11 novembre, à 11h30, en bas de la rue Jean Jaurès, face capitainerie, à l'appel de Libre Pensée du Morbihan, Ligue des Droits de l'Homme de Vannes, Mouvement de la Paix du Morbihan, Association Républicaine des Anciens Combattants de Bretagne


70 personnes ont assisté mardi 6 novembre à la conférence de Gilles Manceron organisée par la LDH Vannes et la LP 56 à Vannes, au Palais des Arts.

La projection d'extraits du documentaire de FR 3 diffusé le samedi 10 novembre, nous a permis de découvrir la tombe dans laquelle un des 9 fusillés originaires du Morbihan, dont nous demandons la réhabilitation, avait été sommairement enterré. Des éléments de progressions sont apparus dans d'autres enquêtes, pendant cette conférence.

Tant la conférence que les débats qui ont suivi ont conforté notre détermination à poursuive nos enquêtes et notre combat pour aboutir à cette réhabilitation, pour laquelle nous demandons au Conseil Général du Morbihan d'œuvrer comme l'ont déjà fait 14 conseils généraux.



La LP 56, sollicitée par sa Fédération Nationale, a proposé cette motion au rassemblement, présentée dans les 70 rassemblements de ce jour, et envoyée au Président de la République par le site internet de l'Elysée.

Monsieur le Président de la République,

Nous, citoyennes et citoyens, réunis à Vannes,

Elevons la plus vive protestation contre le fait que les 600 Fusillés pour l’exemple de la guerre de 1914-1918 n’ont toujours pas été réhabilités collectivement.

Ces condamnations faites par des conseils de guerre aux ordres de l’Etat-major sont une honte pour l’honneur de la République et une tâche ignoble sur la Justice. Les pelotons d’exécutions ont tué des innocents, des balles françaises ont tué des soldats français.

Vous avez le pouvoir de rendre justice, d’effacer la honte, de rendre à la République et à la Justice sa dignité.

Le Président du Conseil général de la Corrèze, que vous étiez, s’est prononcé, à l’instar de cette collectivité territoriale, pour la réhabilitation collective des Fusillés pour l’exemple.

Vous en avez le pouvoir : Réhabilitez collectivement les Fusillés pour l’exemple !

Pouvez-vous prendre la responsabilité que perdure ce déni de justice, aussi infâme qu’injuste ?

Cette motion est soutenue par L’Association Républicaine des Anciens Combattants de Bretagne, la Libre Pensée du Morbihan, le Mouvement de la Paix du Morbihan

Adoptée par 34 présents (une abstention)

Chacun peut déposer individuellement cette prise de position sur le site internet de l'Elysée : http://www.elysee.fr/ecrire/, en signalant la démarche Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser..

 

9 noms de fusillés pour l'exemple nous ont été communiqués par M. Eric Viot (voir le blog les-blessures-de-l-ame.over-blog.com ). A la suite du rassemblement du 11 novembre 2011, un groupe d'étude a été constitué, à l'initiative de la LP 56 et le la LDH de Vannes, pour enquêter sur les dossiers de ces 9 fusillés. Nous avons eu un excellent accueil dans les mairies, et nous les en remercions. Mais nous n'avons pu avoir de contacts avec les familles.

Nous avions publié les noms des 9 fusillés du Morbihan, en préparant la publication des 9 dossiers en contitution.

Nous publions maintenant ces 9 dossiers, qui restent à compléter et illustrer.